septembre 28, 2021
6 conseils pour visiter Toulouse en douceur

6 conseils pour visiter Toulouse en douceur

Voyagez assez longtemps et vous devriez vous rendre compte que toutes les villes n’ont pas besoin de vous éblouir avec des attractions. Parfois, il suffit d’une ambiance, surtout dans un pays étranger. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti après avoir visité Toulouse, dans le sud de la France. Même après deux jours entiers de visites, ce ne sont pas les attractions de Toulouse qui m’ont marqué, mais plutôt l’impression d’être là. Un peu comme dans ma ville natale de Melbourne, c’est plus la culture et le mode de vie qui comptent que des sites spécifiques.

Avec tout cela à l’esprit, cela n’aurait pas de sens pour moi de vous énumérer toutes les choses à faire à Toulouse. Je vais plutôt me concentrer sur les aspects de Toulouse qui m’ont plu. J’espère que ces conseils et mes photos vous donneront une meilleure idée de ce que vous pouvez attendre de la ville. Ainsi, vous serez parfaitement préparé à tirer le meilleur parti de votre voyage à Toulouse.

Flâner dans son centre historique

Comme dans toute ville de France ou d’Europe, le meilleur endroit pour commencer à visiter Toulouse est son centre historique. C’est là que vous trouverez la plupart des principaux lieux à visiter à Toulouse et que vous aurez une idée précise de ce qu’est la ville. Les limites du centre historique sont un peu floues, mais le cœur de sa vieille ville est le quartier du Capitole de Toulouse. Vous en verrez une grande partie si vous vous promenez de l’Hôtel de Ville de Toulouse ou de l’Hôtel de Ville jusqu’au Pont Neuf sur le fleuve.

Mais encore une fois, il ne s’agit pas seulement de se déplacer entre les points de repère. Plutôt que de vous demander quoi faire ou quoi voir à Toulouse, profitez plutôt de l’exploration de son centre-ville. Il y a de très belles rues piétonnes bordées de bâtiments historiques, mais c’est encore mieux quand on s’enfonce dans les ruelles étroites. Ce n’est pas seulement vrai pour le Capitole de Toulouse, mais aussi pour une grande partie du centre-ville entre la Garonne et le boulevard principal de la ville.

S’attarder sur le magnifique front de mer

Aussi agréable que soit une promenade dans le centre historique, elle ne peut rivaliser avec la beauté simple du fleuve de Toulouse. La Garonne traverse le cœur de la ville, avec de hauts murs de briques de chaque côté. Ces murs sont situés à l’ombre d’arbres feuillus, créant ainsi une jolie vue sur le fleuve que vous pouvez apprécier. Ce qui en fait l’une des meilleures choses à voir à Toulouse, ce n’est pas seulement le fleuve et les bâtiments de l’autre rive, mais aussi les ponts sur la Garonne.

Le pont le plus emblématique de Toulouse est le Pont Neuf, un pont en arc pittoresque terminé en 1632. L’un des aspects les plus intéressants de ce pont est l’ornementation des ouvertures entre chaque arche, qui ressemblent apparemment à des visages de lions. Cependant, le Pont Saint Pierre n’est pas en reste, grâce à sa conception en acier plus moderne.

Vous pouvez vraiment passer un bon moment au bord de la Garonne, tant il y a de choses à voir. Car il y a beaucoup de bâtiments importants sur les deux rives du fleuve. Des bâtiments comme Notre-Dame de la Daurade ou la Chapelle Saint-Joseph de la Grave créent une présence imposante au bord du fleuve. Il y a même des lieux comme Les Abattoirs et sa collection d’art moderne et contemporain que vous pouvez visiter.

Admirer ses balcons et son architecture

Étant donné que je venais de la Sicile avant d’arriver à Toulouse, il était difficile de ne pas remarquer à quel point l’architecture était différente. Même par rapport à d’autres endroits où j’ai été dans le sud de la France auparavant, comme Nîmes, Toulouse se démarquait. Et je ne parle pas seulement de bâtiments trop grands comme l’Hôtel d’Assézat que l’on voit ci-dessous. Non, l’architecture de la ville se distingue par deux caractéristiques.

L’une d’elles est tellement connue à Toulouse qu’elle a valu à la ville le surnom de « La Ville Rose ». Ce surnom se traduit par « la ville rose » et provient des nombreux bâtiments historiques construits en briques de terre cuite. Vous verrez beaucoup de ces bâtiments dans la ville, en particulier autour des Carmes et de St Etienne. Mais il y a en fait un beau mélange de types de bâtiments dans la ville, et comme ils sont souvent de couleurs différentes, cela crée un paysage urbain très coloré.

L’autre caractéristique principale est l’amour de la ville pour les balcons ornés. Tout autour du centre-ville, vous verrez des balcons en fer forgé élaboré. C’est peut-être une obsession commune à toutes les villes de France, mais Toulouse est le seul endroit où ils semblent être partout. Pour moi, en tout cas.

Faites une pause dans ses jardins et ses parcs

Si l’on parle de se détendre à Toulouse, il faut passer du temps à se relaxer dans ses nombreux espaces verts. Le centre de Toulouse peut sembler un peu dense, alors il est bon de faire une pause dans la visite de la ville avec de grands espaces. Le meilleur endroit pour ce genre de choses est le carrefour de quartiers du Grand Rond. Cet immense rond-point abrite non seulement un joli parc et un pavillon, mais il est également entouré d’autres parcs et jardins.

Depuis le Grand Rond, il vaut la peine de marcher le long de la vibrante Esplanade Des Français D’Afrique Du Nord bordée d’arbres. En effet, l’esplanade donne accès à deux beaux jardins, le Jardin Royal et le Jardin des Plantes. C’est certainement la partie de la ville où il faut se rendre si vous cherchez un endroit paisible pour déjeuner.

Trouvez ses églises distinctives

Nous savons tous qu’il est assez facile de se lasser de voir des églises lorsque l’on voyage en Europe. Alors quand on tombe sur des églises qui sortent un tant soit peu de l’ordinaire, c’est une victoire. Heureusement, c’est le cas de certaines des principales églises de Toulouse. Plusieurs des sites touristiques les plus populaires de Toulouse sont en effet des églises et pourtant, elles ne pourraient pas être plus différentes.

La plus célèbre de la ville est la basilique Saint-Sernin, car c’est le plus grand bâtiment roman restant en Europe. Elle date du 12e siècle et faisait partie de l’abbaye de Saint-Sernin, aujourd’hui disparue. Parmi les autres caractéristiques intéressantes de la basilique, citons le portail isolé qui se détache du bâtiment et son clocher à cinq étages.

Ensuite, il y a la cathédrale de Toulouse, un bâtiment gothique généralement de forme asymétrique qui a été construit à partir de deux églises incomplètes. Cela explique peut-être pourquoi l’entrée principale est constituée d’une maçonnerie élaborée, tandis que le reste est constitué de simples briques. J’ai également trouvé Notre-Dame du Taur assez intéressante, avec sa façade plate et maigre coincée entre des maisons normales.

Explorez différents quartiers

Si vous avez plus de temps à Toulouse, cela vaut vraiment la peine de visiter différents quartiers de la ville. Il vous sera probablement difficile de tous les visiter en une seule journée à Toulouse, mais c’est vraiment plus qu’une « ville d’un jour ». S’en tenir aux quartiers centraux comme le Capitole et les Carmes, c’est bien, mais cela ne vous donnera pas une idée complète de la ville.

Tout d’abord, le quartier chic et élégant de Saint-Etienne, où se trouve la cathédrale de Toulouse. Il est directement adjacent au Capitole et aux Carmes, mais il est nettement plus haut de gamme par endroits. C’est peut-être même ma partie préférée de la ville, même si les cafés et les restaurants des Carmes sont très accueillants.

Il y a aussi des quartiers comme Le Busca et Dupuy, juste après Saint-Etienne, qui ressemblent davantage à des banlieues locales. Toulouse n’est pas très touristique, mais ces villes ne le sont certainement pas. Et c’est là tout l’intérêt d’explorer des destinations comme celle-ci : découvrir un endroit au-delà des célèbres attractions dont on entend toujours parler.

Conseils de voyage pour visiter Toulouse

Mes derniers conseils pour visiter Toulouse concernent des éléments de base comme l’endroit où se loger à Toulouse et comment s’y rendre. Pour mon séjour en France, j’ai presque exclusivement séjourné dans des Airbnbs avec des personnes m’hébergeant dans leurs chambres d’amis. J’ai trouvé que c’était le moyen le plus abordable de voyager en France, tout en ayant la possibilité de rencontrer des locaux sympathiques. Cela étant dit, l’endroit où j’ai séjourné à Toulouse était assez éloigné du centre-ville. Vous trouverez certainement de nombreux hôtels et auberges de jeunesse à Toulouse beaucoup plus proches du centre-ville.

Ensuite, il y a la question de l’accès à Toulouse. La ville possède en effet l’un des plus grands aéroports de France, et pourtant il est assez accessible depuis le centre-ville. Pour se rendre de l’aéroport de Toulouse à la ville, il suffit de prendre le tramway T2 jusqu’aux Arènes ou au Palais de Justice. Ces deux arrêts vous donnent accès au métro de Toulouse, dont les stations traversent toute la ville.

Pour les voyages à l’intérieur du pays, vous avez également des trains et des bus pour vous aider à vous déplacer. Vous pouvez facilement louer une voiture à Toulouse pour faire un road trip. Ensuite, il y a les trains intercités, régionaux et TGV qui partent de la Gare de Toulouse Matabiau, juste à côté de la gare routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *