Pourquoi devez-vous bien dimensionner votre pompe à chaleur ?

Pourquoi devez-vous bien dimensionner votre pompe à chaleur ?
Pourquoi devez-vous bien dimensionner votre pompe à chaleur ?

Au même titre que tous les appareils de chauffage existants, le choix de votre pompe à chaleur air-eau doit être opéré selon les besoins de la maison, mais aussi en fonction des spécificités de votre logement. Toutefois, il existe plusieurs types de PAC (pompe à chaleur) et faire le choix convenable pourrait être un véritable casse-tête si vous ne savez pas comment vous y prendre. C’est un achat qui exige une certaine minutie dans vos réflexions. Dans la plupart des cas, les orientations d’un spécialiste pourraient vous être d’une grande utilité. Si par exemple, les dimensions de votre PAC ne sont pas convenables, cela génèrerait assurément des problèmes au niveau de vos installations. Il peut provoquer par la même occasion des dépenses supplémentaires. Cet article vous fera le point de ce que vous devez absolument savoir pour une bonne installation de votre PAC.

Evitez l’excès, ne surdimensionnez pas votre PAC !

Beaucoup de personnes pensent qu’en misant sur la puissance de leur pompe à chaleur, cette dernière satisfera assurément les besoins du logis. Cette croyance un peu répandue est pourtant bien menée à tort. Le surdimensionnement de la pompe à chaleur pourrait créer de nombreux dommages qu’il vaudrait mieux éviter.

Lorsque la puissance de votre pompe à chaleur est trop élevée, la durée des cycles de chauffe est réduite. Ceci provoque beaucoup de mise en marche/arrêt. Votre appareil consomme donc l’énergie de façon excessive et son coefficient de performance (QCP) s’affaiblit considérablement. Il se détériore donc beaucoup plus rapidement. 

La toute première pièce qui est frappée par les dommages est le compresseur. S’il se retrouve abîmé, vous devez le faire remplacer. Les frais d’achat peuvent atteindre 1000 euros. Retenez aussi que plus la puissance de votre pompe à chaleur est élevée, plus son prix l’est aussi. Vous pouvez avoir un écart allant de 1000 à 3000 euros entre les prix de deux PAC d’un même modèle, mais de puissances différentes.

Que se passerait-il  si votre pompe à chaleur était sous-dimensionnée ?

La perspective de faire assez d’économie peut rendre alléchant l’achat d’une pompe à eau à faible puissance. Penser à la réduction du prix d’achat et du coût du chauffage ne pourra que vous conforter dans votre choix. Toutefois, vous auriez tort de choisir cette option. 

Si la puissance de votre pompe à chaleur est trop faible, vous risquez de passer un hiver vraiment désagréable. Votre PAC ne sera pas assez puissante pour vous réchauffer. Vous n’aimeriez sans doute pas cela. Si votre pompe à chaleur est munie d’un appoint électrique, il sera mis en marche précocement. Cela aura pour conséquence une consommation plus élevée d’électricité pendant l’hiver. Bienvenu les factures !

Prenez en compte la température extérieure de base

Lorsque vous procédez au dimensionnement de votre pompe à chaleur, la température extérieure de base est un critère très important à considérer. On appelle température extérieure de base, la plus faible température mesurée dans chaque département durant cinq jours successifs pendant les trois dernières décennies. Cette donnée permet de déterminer le besoin maximal d’une maison pendant une période de froid intense.

Dans certaines régions, la température extérieure de base pourrait être extrêmement basse. Sa valeur pourrait alarmer plus d’un. Elle est de -9°C à Lille. Mais elle n’est pas toujours conforme aux températures des années précédentes qui étaient situées entre 3 et 4°C en période d’hiver durant les trois décennies précédentes.

Trouvez le dimensionnement convenable pour votre pompe à chaleur

Déterminer le dimensionnement de votre PAC repose sur une certaine règle. Cette dernière se présente comme suit. La puissance d’une pompe à chaleur air-eau doit égaler les 4/5 soit 80% des déperditions du logement à température extérieure de base. En ajoutant, les apports énergétiques de l’appoint électrique, elle doit pouvoir atteindre 120% des déperditions.

De manière plus concrète, prenons le cas d’une maison ou d’un appartement dont les déperditions de chaleur à température extérieure de base atteignent dix mille Watts (10000 W). Nous déterminerons ici la puissance dont doit disposer la pompe à chaleur pour subvenir aux besoins de cette maison.

Comme énoncé plutôt, la puissance de la PAC à elle seule doit couvrir 80% des déperditions. En appliquant cela aux déperditions, on obtient une puissance de huit mille Watts (8000W), soit huit kilowatts (8 KW).

Les apports de l’appoint électrique augmentent cette puissance à 120% des déperditions. En s’y référant, on obtient une puissance totale 12000 W qui représente la somme de la puissance de la PAC et celle de l’appoint électrique. En ôtant la valeur de la puissance propre de la PAC de la celle nécessaire à son fonctionnement (12000W – 8000W) on obtient une valeur de 4000W pour l’appoint seul.

On peut donc en déduire que pour un logement dont les déperditions sont de 10000 W, ils auront besoin d’une pompe à chaleur de 8000 W et qui possède un appoint électrique de 4000 W.  Avec ces caractéristiques, la PAC pourra fonctionner de façon optimale.

Notifions toutefois qu’une PAC dont le dimensionnement est de 80% peut déjà être considérée comme surdimensionnée. L’appoint électrique de la pompe à chaleur n’est mis en marche que pendant trois ou quatre jours durant toute une année. En considérant un appoint électrique de 6000 W qui fonctionne pendant 8h/jour durant trois jours, son coût n’est que de 21 euros, un tarif bien bas.

Si vous désirez acquérir une pompe à chaleur, prenez le soin de bien procéder à son dimensionnement afin de profiter beaucoup plus longtemps de votre investissement. Il serait dans votre intérêt de déterminer la puissance idéale pour éviter les éventuels dommages que pourrait causer une puissance trop faible ou trop élevée.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*